Études en France : la bourse Eiffel

October 1, 2019 0 By Ronny Jaskolski


Bonjour à toutes et à tous ! Nous allons voir aujourd’hui comment demander la bourse Eiffel. Dans cette vidéo, je répondrai à 3 questions : I. Suis-je éligible ? En d’autres termes : ai-je le droit de demander cette bourse et ai-je des chances de l’obtenir ? II. Quelle est la procédure à suivre ? Que faut-il faire pour demander la bourse Eiffel et, surtout, quand ? III. Quelle somme vais-je recevoir et pendant combien de temps ? Cela dépendra évidemment de votre niveau d’études. Si vous n’êtes pas éligible ou si vous n’obtenez pas cette bourse, ne perdez pas espoir ! D’autres bourses existent selon votre pays ou votre spécialité, et vous trouverez dans le descriptif de cette vidéo un lien vers un autre tutoriel qui vous expliquera comment trouver une bourse selon votre situation. Nous commençons… I. Suis-je éligible ? Pour être éligible, il faut satisfaire l’ensemble des critères du vade-mecum du programme Eiffel. Ces critères pouvant être modifiés chaque année, je vous invite à lire le vade-mecum de l’année où vous allez commencer vos études en France. Par exemple, si vous commencez la procédure en septembre-octobre 2019, vous devez chercher le vade-mecum de 2020. Les critères sont généralement les suivants : 1. La nationalité : Ce programme est réservé aux candidats de nationalité étrangère. Vous ne pouvez pas postuler si vous êtes français(e). Attention ! Les candidats binationaux, dont l’une des nationalités est française, ne sont pas non plus éligibles. 2. L’âge : Si vous postulez un Master, vous devez être âgé(e) de 30 ans au plus lors de la campagne de candidature. Par exemple, si vous désirez poser votre candidature durant la campagne de 2020, vous devez être né(e) après mars 1989. Si vous postulez un Doctorat, vous devez être âgé(e) de 35 ans au plus lors de la campagne de candidature. 3. Les formations concernées : Sont éligibles les candidats désirant intégrer une formation sanctionnée par un diplôme de niveau Master, y compris en école d’ingénieurs, et les candidats en Doctorat dans les 4 domaines suivants : – le droit ; – l’économie et la gestion ; – Les sciences de l’ingénieur pour le niveau Master, les sciences au sens large pour le niveau Doctorat (sciences de l’ingénieur et sciences exactes : mathématiques, physique, chimie et sciences de la vie, nano et biotechnologies, sciences de la terre, de l’univers et de l’environnement, sciences et technologies de l’information et de la communication) ; – et les sciences politiques. Attention ! Les formations dans le cadre d’un contrat d’apprentissage ou de professionnalisation, ainsi que les formations françaises délocalisées à l’étranger ne sont pas éligibles aux Bourses Eiffel. 4. L’excellence : Le programme de bourses Eiffel est un outil développé par le Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères afin de permettre aux établissements français d’enseignement supérieur d’attirer les meilleurs étudiants étrangers dans des formations diplômantes au niveau Master et en Doctorat. Vous devez donc avoir un profil académique excellent ; c’est-à-dire, principalement, avoir d’excellents résultats aux examens durant tout votre parcours. 5. Le cumul de bourses : Les étudiants étrangers bénéficiant déjà d’une bourse du gouvernement français au titre d’un autre programme, au moment du dépôt de candidature, ne sont pas éligibles. 6. La bourse Eiffel Master : La candidature d’un étudiant dont le dossier n’a pas été retenu lors d’une sélection précédente n’est pas recevable, même si cette candidature est présentée par un établissement différent ou dans un autre domaine d’études. En outre, la candidature d’un étudiant qui a déjà bénéficié d’une bourse Eiffel de niveau Master n’est pas recevable pour ce même niveau. 7. La bourse Eiffel Doctorat : Les établissements peuvent présenter pour une bourse de Doctorat un candidat qui a déjà bénéficié d’une bourse Eiffel au niveau Master. Par contre, un candidat qui a déjà bénéficié d’une bourse Eiffel dans le cadre de son Doctorat n’est pas éligible une nouvelle fois à une bourse Eiffel. En outre, la candidature d’un étudiant dont le dossier n’a pas été retenu lors d’une sélection précédente pour un Doctorat n’est pas recevable, même si cette candidature est présentée par un établissement différent ou dans un autre domaine d’études. 8. L’origine des dossiers : Seules les candidatures transmises par les établissements français sont recevables. Les candidatures envoyées directement par les étudiants ou transmises par des établissements étrangers seront déclarées inéligibles. Par ailleurs, un candidat présenté par plus d’un établissement verra sa candidature rejetée. En d’autres termes, vous ne pouvez demander qu’à une seule université de soutenir votre candidature, et c’est elle qui devra déposer votre dossier. Nous allons tout de suite voir comment postuler auprès d’une université. II. Quelle est la procédure à suivre ? 1ère étape : Je prends contact Attention ! C’est à vous de choisir l’école ou l’université en lien avec votre projet d’études en France. Tous les établissements d’enseignement supérieur français peuvent déposer des candidatures. Vous devez contacter : – le service des Relations internationales de l’établissement français de votre choix en visitant leur site web, par courriel ou par téléphone, pour connaître la date limite de dépôt auprès de leur service ; – l’espace Campus France dans votre pays d’origine ; – et l’Ambassade de France de votre pays d’origine (au niveau du Service de Coopération et d’Action Culturelle) qui pourra vous orienter. 2ème étape : Je postule Si l’établissement que vous avez contacté accepte et soutient votre dossier de candidature à la bourse Eiffel, il vous transmettra un formulaire que vous devrez compléter et transmettre à son service des Relations internationales avant la date limite de dépôt. 3ème étape : L’établissement dépose ma candidature Une fois que vous aurez transmis votre dossier à l’établissement de votre choix, c’est ce dernier qui en effectuera le dépôt en ligne sur le site dédié de Campus France. La mise en ligne des dossiers de candidatures débute généralement autour du 15 octobre et se clôt autour du 10 janvier. 4ème : Je consulte les résultats Les résultats sont publiés dans le courant du mois de mars. Ainsi, si votre candidature n’a pas été retenue, vous aurez le temps de postuler à d’autres programmes de bourses. III. Quelle somme vais-je recevoir et pendant combien de temps ? Attention ! Les données suivantes sont susceptibles de changer chaque année. Je vous invite encore une fois à consulter le vade-mecum de l’année où vous allez commencer vos études en France. Pour l’instant, la bourse est attribuée pour une durée de : – 36 mois maximum pour la préparation d’un diplôme d’ingénieur ; – 24 mois maximum pour une inscription en Master 1 ; – 12 mois maximum pour une inscription en Master 2 ou en Doctorat. Au niveau du Master, en 2019-2020, les boursiers Eiffel ont perçu une allocation mensuelle d’un montant de 1 181 € (1 031 € d’allocation d’entretien + 150 € d’indemnité mensuelle). Les doctorants, quant à eux, ont perçu une allocation mensuelle d’un montant de 1 400 €. Dans les deux cas, la prise en charge directe de plusieurs prestations a été ajoutée à cette allocation : 1. Le transport international : Un titre de transport international comprenant un billet d’avion aller et retour, entre le pays d’origine et la France ; 2. Le transport national : La mise en œuvre du voyage en train par Campus France jusqu’au premier lieu de séjour et la mise en œuvre du voyage en train par Campus France du dernier lieu de séjour jusqu’à l’aéroport pour le retour ; 3. Le transport local : Le remboursement à hauteur maximum de 50 euros du trajet de l’étudiant entre l’aéroport ou la gare et son premier lieu d’hébergement (taxi ou transport en commun) ; 4. La protection sociale Campus France : Le temps de s’affilier à la sécurité sociale française pour les non ressortissants de l’espace économique européen ; 5. La complémentaire santé (la mutuelle) ; 6. Des activités culturelles. Et certains étudiants ont également pu bénéficier, sous certaines conditions, de l’allocation supplémentaire de logement, dans les 3 mois qui ont suivi la signature du bail. Voilà ! C’est tout pour aujourd’hui. N’hésitez pas à me poser des questions sous cette vidéo si vous en avez, et n’oubliez pas de vous abonner à cette chaîne si vous ne voulez pas manquer les prochains cours et tutoriels ! À bientôt !